• Definitely higher - DH


    Je ne connais pas encore les odeurs du Coliseum.
    Les travées de ces lieux sont généralement magiques. Pas autant que celles du Bronx ou de Wrigleyville, mais il doit sûrement rester les traces d'octobre 1989.

    Et puis, un dimanche à 1:05 pm, c'est carrêment une caricature de tradition. S'y rendre une heure en avance, le ventre vide et la gorge desséchée par le trajet en B.A.R.T. Y acheter une casquette verte et demander à la poussière (John Fante?) de se soulever en direction inverse de la bière fraîche.

    Les nombreux interdits de la société du XXème ont malheureusement fait irruption dans les enceintes et on est désormais bien loin de respirer ce fameux mélange de cuir et de tabac décrit par Walt Whitman. Mais passer une demi journée dans de telles enceintes ne laisse jamais indifférent.

    Une nouvelle punaise sur la carte... 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :